Galerie SOL 11, Rue Guénégaud, 75006 Paris

Tél: +33 9 82 39 00 48 

  • Facebook Clean
  • Instagram - White Circle

TIME WITHIN TIME ------ LI CHEVALIER诗蓝 

A l’intersection de deux univers opposés: celui empreint de sagesse de sa Chine originelle, et celui ponctué de ressacs pulsionnels de son expérience occidentale, Li Chevalier assume le compromis, pour dire sa relation particulière à l’art et à la nature. Parallèlement, elle a choisi comme médium l’encre de chine, pour attaquer le blanc de ses supports, libérer la percussion fiévreuse de ses signes et l’échelonnement étudié de ses formes vaporeuses. Ce faisant, en dévoilant la spontanéité  de sa main et de sa pensée, elle met à nu son regard intérieur.

 

Alors, dans une atmosphère crépusculaire qui porte au songe, tout dans sa peinture semble flotter, se développer en masses voyageuse écharpées, en périmètres mouvants et effrangés, qui se confondent avec l’infini. Toutefois, l’artiste de Pékin n’a jamais renoncé à interpréter le réel, mais elle doute des apparences, aussi, ses images entre chien et loup, ne pouvaient-elle qu’apparaître par bribes, parcellaires et enrobées d’un flou contrasté. D’évidence elle est l’adepte du “less is more”, en ce qu’elle cultive une extrême économie de moyens, dans l’austérité allusive de la mise en page comme dans la projection de son geste déflagratoire.

 

Au sien de ses trames baignées de silence et de solitude, soudain se dessinent les vestiges d’une barrière abandonnée, sinon l’infrastructure voilée d’un banc égaré sur une grève, puis on croit distinguer une sorte d’échelle en équilibre précaire, happée par un halo lumineux à contre-jour, quand ce n’est pas l’ombre indécise d’une ou de plusieurs silhouettes, ou les contreforts d’une forteresse oubliée, qui surgissent de la gangue piquetée des non-couleurs. En somme que voyons nous, “presque rien” soulignerait Jankélévitch, et pourtant tout y est. Li Chevalier est bien ce peintre de l’étrangeté familière, dont l’oeuvre rare se prolonge longtemps après dans notre imaginaire.

 

Gérard XURIGUERA

Photos